Cocktail de la Délégation Relais et Châteaux pour les Voeux 2015

Les Relais & Châteaux ont réuni les équipes des établissements situés en Ile-de-France tels que l’Apiscius, le Pré Catelan, le Saint James Paris…

afin de fêter convivialement la galette des Rois, en présence de 70 journalistes et agents de voyage.

L’événement a pris place au Pavillon Kléber Potel & Chabot, à Paris, le jeudi 22 janvier.

Christian David, directeur de salle, y représentait ,pour Guy Martin, le restaurant le Grand Véfour.

BFM Story : un repas étoilé pour le réveillon avec Guy Martin

Mercredi 31 décembre, Guy Martin,  était recu par Alain Marschall et Thomas Misrachi, sur le plateau de BFM Story.

Le Grand Véfour affiche complet pour la soirée de la Saint-Sylvestre.
En effet, plus de 80% des clients reviennent chaque année alors que la réservation se fait plutôt à l’avance. Des tables seront tout de même gardées libres pour ceux qui ont oublié.

Pour cette veille du nouvel an, Guy Martin a concocté un menu spécial à base de produits de saison. Ce dernier a précisé que le restaurant mise sur la qualité et la diversification de la gastronomie française.

Pour voir le replay de l’interview de Guy Martin :

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/bfm-story-un-repas-etoile-pour-le-reveillon-3112-380187.html

Grand Tasting au Carrousel du Louvre

Le samedi 29 novembre 2014, Guy Martin a participé au côté de Frédéric Panaïotis , chef de cave chez Ruinart, à un atelier Gourmet, lors du Grand Tasting 2014. Celui-ci a pris place au Carrousel du Louvre.

Guy Martin était également accompagné par ses fidèles collaborateurs Baptiste Trudel et Joris Rousseau.

 

Champagnes servis lors de l’atelier Gourmet Prestige et sur les accords magnifiquement réussis.
Ruinart Rosé : un champagne à la robe rose intense et jeune, à la belle fraîcheur, sur des arômes de fruits rouges, de fruits exotiques, montrant une jolie gourmandise en bouche.
Avec le tourteau : un accord jouant sur les nombreuses textures et saveur du plat, avec de jolis contrastes entre le « gras » de l’avocat et l’acidité soyeuse du Ruinart Rosé, entre le craquant de la sucrine et l’effervescence. Les saveurs légèrement marines du crabe et du nori permettent un vibrant accord aromatique avec la fraîcheur de cette cuvée. Le mariage est à la fois complexe dans ses nuances et ses contrastes mais très facile verre et fourchette en main.

 

Dom Ruinart Rosé 2002 : une grand champagne de gastronomie, à la robe corail, aux chauds arômes d’épices douces, de fleurs et de fruits séchés, évoquant un univers oriental, et à la bouche d’une folle richesse et d’une grande longueur.
Avec les Saint Jacques : l’accord est déjà visuel, grâce aux touches colorées de la betterave. Le mets décline beaucoup de saveurs, mais le fondant des Saint Jacques et de la crème au caviar épouse parfaitement les lignes souples mais tendues du Dom Ruinart Rosé 2002. Ici, tout se joue à un niveau supérieur, en intensité, en diversité, en noblesse mais aussi en justesse plus qu’en contraste… Et c’est ce qui fait son charme absolu.